Forum RP du fantastique et du paranormal
Bienvenue sur ce forum de roleplay dédié au fantastique et au paranormal.

Vous êtes bien sûr libre de visiter les lieux, mais sachez que le contenu est à réserver à un public averti, disons déconseillé au moins de 16 ans qui pourraient se trouver heurtés.

PEGI 16, par analogie vidéoludique, soyez donc prévenus !

Merci de respecter cet avertissement !

La musicienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La musicienne

Message par Pieda le Jeu 20 Oct - 1:32

Au tout début l’Univers n’était que poussière
La matière indécise errait sans lien ni frère
Alors l’Artiste se plongea dans son grand ouvrage
Réalisa le Chef-d’œuvre au long de six pages

A l’aube du premier jour il créa la Musique
Lien et harmonie lièrent la matière
La mélodie rythma l’étendue chaotique
Formes et courbes naquirent de la poussière.

A l’aube du deuxième jour il créa la Sculpture
Il modela la Terre sur laquelle nous vivons
Son cœur de feu, sa carapace, sa structure
Monde souterrain, cavernes et noirs sillons.

A l’aube du troisième jour il créa l’Architecture
Bâtissant les collines, montagnes et cieux
Toit du monde fut posé sur cette armature
L’air souffla sur la Terre de son toucher mielleux.

A l’aube du quatrième jour il créa le Dessin
La lumière s’alluma, apporta la couleur
Le monde prit teinte, son portrait fut peint
Les jours furent rythmés entre ténèbres et lueur.

A l’aube du cinquième jour il créa la Scène
Les êtres vivants leur pièce alors jouèrent
Arbres et fougères poussèrent du sol de même
Que les animaux s’éveillèrent et s’animèrent.

A l’aube du sixième jour il créa le Verbe
Insufflant aux êtres une âme et un esprit
Joie et malheur, enthousiasme et langue acerbe
Vinrent enrichir et donner véritable vie.

A l’aube du septième jour il créa les Interprètes
Artistes eux aussi, afin que chacun se prête
Après son départ à l’élaboration
Du Chef-d’œuvre et de ses créations

Aussi nommés dieux, anges, ainsi que bien d’autres noms
Chacun dans son domaine, maniant arts de tous horizons
Certains puissants, d’autres discrets et anodins
Ils tissent la toile du réel du bout de leurs mains.

Mais certains sonnaient faux, ternissaient le brillant
Jugés trop peu talentueux, ou trop malveillants
Du grand chœur ils furent chassés et rejetés
Les plus chanceux exilés, les plus dangereux enfermés.

Les Rejetés errèrent sans toit ni œuvre commune
Comme moi-même, du fond de cette taverne de fortune
Jugé peu talentueux et d’une imagination limitée
A corriger les analpha-bêtises de Dead je suis cantonné.

Et tout ça pour quoi ? Juste quelques petites pièces
Pour payer ma gnôle et mon tabac quotidiens
Et la tavernière peu farouche de moi ne veut rien
Je ne peux qu’écrire quelques pauvres vers entre deux siestes.

Ma vieille amie Pieda, elle elle a une vie de reine
Rejetée tout comme moi, on avait eu notre coup
Mais elle s’est ennuyée et m’a laissé sans un sou
Partant jouer de sa flute sur les routes humaines.

Restant discrète, passant pour une simple musicienne
Les pauvres bougres se doutent peu de ce qu’elle mène
Pourtant elle a déjà marqué les esprits et récits
Même les fameux frères s’y sont mis !

Ils ne savent juste pas de qu’il s’agit
Avant que ses charmes n’aient pris leurs esprits
Le son de sa flute, son instrument préféré
Rompt les barrières des esprits fragilisés.

Mais les hommes restent ses cibles de choix
En vraie succube, et se plaît à les entraîner
Même moi ne veux pas savoir ce qui arrive à ces gars
Et la pire horreur est quand elle se met à siffler.

Je ne tiens pas vraiment à tout révéler et étaler
Je ne suis pas encyclopédiste mais poète, et encore…
La narration n’est vraiment pas mon fort
Ni pas grand-chose tout court en fait, pour dire vrai.

Et puis je n’ai même pas la motivation de terminer correctement
Ca me saoule, j’ai mal au crâne et je commence à manquer d’encre
En plus mon poulet rôti est prêt
Donc tchus
C’est terminé

FIN


-Le Démon Correcteur-

PS nouvelle tentative :
Ses longs cheveux bruns à l’air Bohémien
J’en étais tombé amoureux, et de son air serein
Sa peau légèrement mate comme le matin du pain un lapin

Ho et puis non laisse béton une citerne de liqueur de phénix me fera le plus grand bien
avatar
Pieda

Messages : 11
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musicienne

Message par L'homme en noir le Jeu 20 Oct - 14:52

Oh god, sacré style de présentation !

Le temps de placer le sceau de validation, et... C'est bon.

Très mystérieux, soigné, j'aime bien.

Juste pour être bien sûr d'avoir tout cerné, c'est donc un genre de démone tentatrice/succube ?
avatar
L'homme en noir
Administrative Power

Messages : 41
Date d'inscription : 27/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://roleplay-fantastique.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musicienne

Message par Pieda le Jeu 20 Oct - 15:11

Et merci !

Grosso-modo, oui il y a beaucoup de ça
Elle possède également une capacité offensive mais vu que c'est honnêtement pas ravageur j'ai préféré rester dans le sous-entendu pour le moment
avatar
Pieda

Messages : 11
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musicienne

Message par L'homme en noir le Dim 23 Oct - 0:47

Je vois !

Oui, n'aie crainte, tu peux conserver du mystère. Vu déjà le style et le soin de la présentation, honnêtement, je ne m'attends guère à ce que tu sortes du godmodding du chapeau.

Je valide et envoie le topic dans la catégorie dédiée, donc !
avatar
L'homme en noir
Administrative Power

Messages : 41
Date d'inscription : 27/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://roleplay-fantastique.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musicienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum